La disparition des insectes est bien plus importante que prévu

La disparition des insectes est bien plus importante que prévu

La disparition des insectes est bien plus importante que prévu – WSL

La disparition des insectes est bien plus importante que prévu – WSL

En de nombreux endroits, on observe aujourd’hui pratiquement un tiers d’espèces d’insectes en moins qu’il y a dix ans. Ce résultat émane d’une étude coordonnée par l’université de Berne, et à laquelle participe l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL. La raréfaction des espèces touche surtout les prairies situées dans des zones agricoles exploitées intensivement, mais aussi les forêts et les aires protégées.

[…]

Les initiatives locales isolées pour protéger les insectes n’ont que peu de chances de réussir

« Ce résultat illustre la forte plus-value d’une recherche interdisciplinaire à long terme soigneusement coordonnée. La disparition des insectes a en effet pu être documentée et comprise de manière beaucoup plus précise et complète qu’avec des études individuelles », commente Markus Fischer, professeur d’écologie végétale à l’Université de Berne et principal initiateur du programme de recherche.

« Les initiatives actuelles contre la disparition des insectes se concentraient beaucoup trop sur la gestion de parcelles isolées, et ceci sans coordination particulière », regrette Sebastian Seibold. « Pour arrêter ce déclin, nous devons développer une meilleure coordination au niveau régional et national, fondée sur nos résultats. »

Lire la suite (source) : www.wsl.ch/fr/news/2019/10/les-insectes-disparaissent-plus-vite-que-prevu.html