Les grands patrons disent : « Merci, Macron »

Les grands patrons disent : « Merci, Macron »

Dans la loi qui porte son nom, il leur a concocté de petits zakouski : des prélèvements sociaux et fiscaux sur les actions gratuites en moyenne divisés par deux. A l’instar d’Alexandre Bompard, PDG de la Fnac, qui en plus de ses 11,6 millions de cash de rémunération variable s’est vu attribuer léquivalent de 15 millions en actions. Ou de Carlos Ghosn, dont la rémunération scandaleuse (7,2 millions d’euros en 2015, dont 4 millions en actions) a provoqué un vote négatif des actionnaires de Renault.

Lire la suite (source) : www.marianne.net/economie/les-grands-patrons-disent-merci-macron?utm_content=buffer43625