« ce sont les personnes les plus intolérantes qui imposent leur vertu aux autres, précisément à cause de cette intolérance. »

« ce sont les personnes les plus intolérantes qui imposent leur vertu aux autres, précisément à cause de cette intolérance. »

Pour Nassim Nicholas Taleb, professeur de l’ingénierie du risque à l’Institut Polytechnique de New-York University et auteur notamment du « Le cygne noir : la puissance de l’imprévisible », c’est un principe quasi-scientifique, qui s’applique malheureusement, aussi, à la religion, « ce sont les personnes les plus intolérantes qui imposent leur vertu aux autres, précisément à cause de cette intolérance. »

Lire la suite (source) : www.marianne.net/fin-c-est-minorite-intolerante-qui-gagne-toujours-100246977.html?utm_medium=Social