Etudiants en médecine et jeunes médecins en état de « souffrance avérée »

 

Etudiants en médecine et jeunes médecins en état de « souffrance avérée »

Dans le cadre d’une enquête de l’ordre des médecins, la quasi-totalité des sondés dit avoir été soumise à des situations stressantes au cours des trois mois précédant les entretiens. La plupart évoquent des horaires insensés.

Lire la suite (source) : www.lemonde.fr/campus/article/2016/06/28/etudiants-en-medecine-et-jeunes-medecins-en-etat-de-souffrance-averee_4959431_4401467.html?utm_medium=Social