Une infirmière de la Nuit debout : «J’allais d’urgence en urgence»

« Le but de cette répression massive, c’est d’intimider les gens. On a entendu à la télé que les politiques avaient un regard bienveillant sur Nuit Debout, ‘ces jeunes qui discutent c’est hyper sympa’. Sauf que la réalité, c’est qu’on s’est fait massacrer. Qu’on ne me parle plus de la bienveillance politique vis-à-vis de Nuit Debout, parce que je n’y crois plus. « 

 

Une infirmière de la Nuit debout : « J’allais d’urgence en urgence » – Gazette Debout

TEMOIGNAGE – Aline*, jeune infirmière présente à la Nuit Debout, a vu de près les nombreux blessés de la manifestation du jeudi 28 avril. Une trentaine de personnes étaient mobilisées pour soigner les blessés cet après-midi-là. Elle qui a travaillé dans les urgences d’un hôpital et en réanimation décrit des scènes de panique et des blessés…

Lire la suite (source) : gazettedebout.org/2016/04/30/manif-de-jeudi-jallais-durgence-en-urgence/